Avoir du style

 

1. C’est quoi, le style ?

Vous l’avez déjà, c’est votre singularité, exprimée à travers les mots. Il s’agit de votre vision, votre parfum, vos sens, à vous.

Le style pourrait se résumer en une phrase de Christian Bobin  : « Ne pas écrire comme on croit qu’on doit écrire ».

Est-ce nécessaire ? Oui. Grâce au style on peut tout raconter. On peut écrire sur rien, avec style, comme Paysan de Paris d’Aragon, roman où il ne se passe…rien. « Dans une bonne histoire, il faut des personnages, des intrigues, mais surtout du style », comme le disait D’Ormesson. 

Certains auteurs, comme Bernard Werber, privilégient l’intrigue au profit du style et ils le font très bien. Mais un bon roman, selon moi, ce n’est pas qu’une belle histoire…

 

2. Comment le révéler

Pour bien écrire il faut bien lire. Puisque vous avez déjà du style, par nature, il ne s’agit plus de le chercher, de le trouver, mais de le révéler. Pour cela, il vous faut des modèles, des « maîtres » à écrire, et rien de tel que vos auteurs préférés pour vous former.

Si certains auteurs nous parlent plus que d’autres, c’est que leur style nous correspond. Leurs mots se font chaire et nous façonnent, nous les comprenons. L’inconscient est puissant. D’abord on comprend, ensuite on ressent, puis on s’imprègne.

C’est à travers la lecture, à travers l’observation, que l’on révèle son propre style. On ne copie pas, on s’inspire. 

 

3. Comment le développer

En écrivant, tout simplement. Il faut entretenir l’envie d’écrire. Mieux vaut parfois faire court et régulier que dense et laborieux. Le seul moyen d’affiner son style, et de l’affirmer, c’est de le travailler régulièrement. 

Tenir un carnet, écrire des nouvelles…Tout est bon, pourvu qu’on y prenne goût. Avant d’écrire un roman, il faut laisser du temps au temps.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *